Affichages : 689

Le costume des Zouaves en détails.

Vous trouvez sur ces pages les différentes pièces qui constituaient le costume des Zouaves dans les troupes françaises dès 1830 et dont notre costume folklorique actuel s'inspire plus ou moins fidèlement.

Les tableaux de l'époque valent bien toutes les photos.

Les plans des costumes ont été retrouvés dans les archives militaires du Musée de l'armée à Bruxelles.

 


peinture Malakof - 1855; tableau de YVON Alexandre, 1859 Constantine - 1837
ZAATCHA 1849
par Jean-Adolphe BEAUCE
Musée à Versailles
Malakoff - 1855
par Alexandre YVON - 1859
CONSTANTINE - 1837

saroual sarouel

Le pantalon est en toile garance: il est le pantalon usuel ou sarouel des montagnards kabyles à l'origine des Régiments de Zouaves.

 
Le gilet de corps est en tissu bleu marine garni à l'encolure et sur le milieu devant d'un galon rouge et muni de deux petites poches.
 
- le collet n'est pas encore utilisé chez nous; il était en tissu de laine bleu grisé avec capuchon.
 
- les jambières en cuir ne sont pas utilisées non plus à Malonne.

gilet collet
jambière

 


veste
 

 

La veste est de style boléro: elle arrive à la taille et ne possède pas de fermeture devant. Le tombeau (pièce de tissu dans la boucle située sur le devant bas de la veste) changeait de couleur selon les régiments: garance pour le 1er Régiment, Blanc pour le second (comme Malonne)et jonquille pour le troisième cantonnés respectivement en 1852 à Blidah, ORAN ET Philippeville;


1er Zouave - 2eme Zouave 3eme Zouave

Pour compléter l'uniforme, il faut ajouter la ceinture de laine(à l'origine) bleue de 4,20 de long et de 40 cm de large enroulée autour de la taille, sur laquelle viendra se poser le ceinturon et ses accessoires (cartouchière, baïonnette...); la chéchia: bonnet de feutrine de laine rouge cramoisi avec un gland de soie bleue et enfin des guêtres blanches en tissu ou en cuir.

ceinture laine bleue chechia cramoisi guêtres blanches